Besoin d’idées neuves? Faites des listes!

Vous utilisez déjà les listes pour vous organiser, vous simplifier la vie et ne rien oublier?

Certaines ont pour titre:

  • À faire avant de partir
  • À faire au retour
  • À faire samedi
  • Livres à lire
  • Pour ce soir
  • etc..

Vous connaissez aussi les listes de « To Do » au travail?

Celles proposées par David Allen, dans son livre Getting Things Done,  sont indispensables. Si vous n’avez pas lu ce bestseller, c’est à mettre sur votre liste de livres à lire.  C’est un incontournable de la gestion du temps et des priorités.

Et voici une liste pas comme les autres, une liste faite pour stimuler votre créativité.

Mark Levy de levyinnovation.com a développé une façon de générer des idées, faire des liens et aboutir à des idées neuves en utilisant de simples listes comme vous avez l’habitude d’utiliser quotidiennement.

Ses clients sont des consultants renommés en gestion et en marketing qu’on ne soupçonnerait jamais être en panne d’idées nouvelles.

Et pourtant, ils font appel à ses services.

J’ai moi-même appliqué sa méthode et suis tellement emballée par les résultats que je vous la propose dans ce billet qui aura, j’en suis désolée, l’aspect d’une liste!

J’espère que vous irez jusqu’au bout, car le jeu en vaut la chandelle.

Si vous voulez pousser plus loin, Mark Levy propose son e-book  sans frais en anglais.

LA LISTE DE MARK LEVY EN 7 POINTS:

1. Choisissez un sujet pour lequel vous avez besoin d’idées nouvelles ou qui vous pose problème.

2. Dressez une liste dite « liste principale » à partir du sujet choisi en 1 et  énumérez toutes les idées liées de près ou de loin à votre problème/sujet.

Ne vous censurez pas et écrivez aussi rapidement que possible. Lorsque vous avez trente « sous-sujets » ou idées dans votre liste principale, arrêtez-vous.

Par exemple :

  • Quelles sont les anecdotes qui me viennent en tête?
  • Que connaissez-vous sur le sujet?
  • Qu’ignorez-vous sur le sujet?
  • Comment formuler mon sujet autrement?
  • Quelles sont mes hypothèses?
  • Quelles sont les images, métaphores, analogies possibles?
  • Quels succès ai-je eus à ce sujet?
  • Quelles erreurs ai-je faites sur ce sujet?
  • Qu’est-ce qui me passionne sur ce sujet?
  • Qu’est-ce qui me fait peur?
  • Qui sont les experts dans ce sujet?
  • Qui pourrais-je rencontrer à ce sujet?
  • Quels sont les sujets connexes?

 

3. De votre liste principale, choisissez 5-10 sous-sujets qui à leur tour forment chacun une liste.

Arrêtez-vous quelques minutes et demandez-vous pourquoi vous avez fait ces choix de sujets. Allez-y à l’intuition en optant pour les sujets qui vous attirent.

4. Prenez 5- 10 pages blanches et écrivez le nom d’un des sous-sujets choisis au haut de chacune des pages. Écrivez tout ce que vous connaissez, tout ce qui vous vient en tête sur chacun des 5-10 sujets choisis.

5. Disposez les pages remplies côte à côte sur votre table de travail.

Comparez les listes les unes aux autres et posez-vous les questions suivantes :

  • Qu’est-ce qui m’apparaît clairement?
  • Qu’est-ce qui est surprenant?
  • Existe-t-il une trame commune?
  • Existe-t-il des liens entre les listes?
  • Puis-je m’amuser à faire des liens inusités?
  • Que manque-t-il?

Écrivez vos réponses pour chaque liste. Jouez avec vos idées. Prenez le temps d’apprivoiser les liens que vous faites.

6. Prenez les 5 meilleures idées et détaillez-les de façon à ce que vous en compreniez immédiatement le sens plus tard en vous relisant même si c’est dans 10 ans que vous vous relisez.

7. Décidez ce que vous voulez faire de ces 5 idées.

Est-ce que l’une d’elles résout votre problème?

Une de ces idées vous servirait-elle pour un billet de blogue? Pour un discours? Pour résoudre un conflit?

Vous avez fini!

Cette méthode d’idéation d’idées peut prendre de 30mn, si vous voulez rapidement clarifier quelque chose, à plusieurs jours si vous voulez trouver des idées novatrices dans un domaine précis.

Les listes : une invitation ludique à explorer sa créativité

J’avais toujours perçu les listes comme un mal nécessaire pour soutenir une mémoire défaillante, une surcharge de travail, ou pour pallier à une culpabilite aigüe.

Avec cet exercice, je découvre que les listes permettent de puiser dans une richesse insoupçonnée d’idées.

Application immédiate : À vos tablettes!

Mais plus que tout, cette méthode de listes de liens peut vous servir à démarrer ce projet qui fait du sur place, à régler un problème épineux ou à développer des idées pour votre entreprise.

Je l’ai fait. Oui, cela prend quelques jours et il faut s’habituer à une façon différente de travailler, mais c’est une méthode qui mérite d’être essayée, car elle pourrait bien vous aider à débloquer plus vite que n’importe quelle autre chose que vous avez essayée jusqu’à présent!

Et si vous ne voulez pas mettre en application tout de suite la méthode de Mark Levy, peut-être aurez-vous envie d’écrire des listes plus poétiques cet été? Un Haiku n’est-il pas une petite liste de pensées?

Qu’avez-vous choisi?

 

 

 

 

 

 

Commentaires

  1. Pierre-Yves a écrit:

    J’aime beaucoup ce type d’approche, je vais la mettre à l’épreuve en la juxtaposant à une technique de brainstorming enseignée dans le cadre d’un cours sur la Créativité suivi par une collègue à l’université de Toronto il y a quelques années. Le but était d’introduire plus de créativité dans le recherche d’une solution en regard d’une problématique.

    • Merci Pierre-Yves! Et donne-moi des nouvelles des percées que tu as faites avec cette façon de travailler. Comme je l’écris, je l’utilise moi aussi pour un de mes projets, et je continue d’en retirer de belles pistes de travail dont un e-book assez original…
      Je suis curieuse de savoir si ça marche aussi bien pour tout le monde!

Exprimez vous!

*