Les filles humoristes et les planchers collants

Métier non traditionnel s’il en est pour une femme: l’humour.

Le Festival Juste pour rire bat son plein à Montréal et c’est le moment tant attendu de délirer au gré des spectacles présentés.

Cette année, j’avais envie d’aller voir des femmes faire de l’humour juste pour rire.
Un coup d’œil à la programmation du FJR 2013 suffit pour réaliser que le choix est encore anémique.

Réconfortante avec Marie-Lise Pilote

Avec Marie-Lise Pilote après son one-woman show Réconfortante ( T-Shirt de la collection Pilote et filles – Marie-Lise est aussi entrepreneure!)

Sur quinze jours de spectacles et une quarantaine d’artistes invités, seules cinq femmes ont leur spectacle solo: Mélanie Couture, Claudia Tagbo, Kim Lizotte, Virginie Fortin et Mariana Maaza – soit à peu près 10% des spectacles offerts au FJR. Cette année, pas une femme n’est à la barre pour animer l’un des six galas comme le rapporte La Presse.

Or, les femmes achètent  70 % des billets de spectacles d’humour. Et elles n’achètent pas les spectacles d’humoristes femmes.

Où est le hic?

Assises à côté de leur chum qui les observe rire à s’en tordre les côtes, ce sont bien elles qui ont, pour la plupart, acheté les billets pour voir les Marie-Lise Pilote, Lise Dion et compagnie.
Mais beaucoup plus de femmes préfèreront s’éclater avec Jean-Marc Parent, Rachid Badouri, Sugar Sammy, Laurent Paquin, Mike Ward, Martin Petit et autres humoristes masculins.
Rendons justice à la gent masculine, ces messieurs sont très drôles eux aussi. Là n’est pas le hic.

J’ai lu et entendu bien des raisons pour justifier la difficulté d’être une femme humoriste:

• Leur sens de l’autodérision est-il assez mordant?

• Leur spectacle est-il trop intellectuel ou trop sujet à une éventuelle controverse entre hommes et femmes ?

• Sont-elles trop revendicatrices?

• Sont-elles trop féministes?

• Sont-elles plates ou pas assez baveuses?

• Essaient-elles d’imiter l’humour des hommes?

• Sont-elles trop dans la remise en question ou trop nuancées?

• Chantent-elles trop dans leur spectacle?

• Tombent-elles dans l’humour de «matante»? Ou au contraire, sont-elles trop vulgaires et «bitchs»?

• Et même aussi, peuvent-elles concilier travail et famille!

Le hic est-il le manque de complicité féminine?

Dans son livre, Reflets dans un œil d’homme, Nancy Huston parle du besoin de la femme de se voir à travers l’œil du mec, du mâle.

Huston explique comment se construit l’identité de la femme à partir de l innocence de l’enfance jusqu’à la prise de conscience, à l’adolescence, de son corps, de son pouvoir de séduction et de son double reflet d’abord en elle puis dans le regard de l’homme.

Voici un conflit intérieur qui échappe en général au sexe masculin et qui pourrait expliquer le choix que font les femmes au moment d’acheter leurs billets pour un spectacle d’humour.

Quelle ironie, non?

L’humour est un métier non traditionnel pour les filles et à ce titre, il y a, comme dans le milieu des affaires, des «plafonds de verre» ou encore «planchers collants».

Alors à nous, les femmes en particulier, d’encourager l’essor de l’humour féminin sur toutes les tribunes.

La complicité féminine, c’est cela!

Les pionnières de l’humour, Clémence Desrochers, Denise Filiatrault et Dominique Michel ont ouvert la voie à une relève féminine bien présente aujourd’hui. L’École nationale de l’humour compte, bon an mal an, 30 % de filles dans ses rangs.

Allons les découvrir!

Acheter un spectacle d’humoriste femme ça se traduit par:

• Donner une voix à une femme et à sa façon d’envisager le couple, les hommes, les femmes, le sexe, la politique et la vie.

• Influencer et «éduquer» par l’humour nos conjoints, nos fils et les hommes en général à être plus curieux, plus à l’écoute de notre façon de penser.

• Encourager les femmes elles-mêmes à prendre la parole dans un registre encore inexploité.

Les femmes en humour sont le reflet de notre société et, en allant rire avec elles, nous participons à façonner une nouvelle génération d’humoristes.

Il reste dix jours de festival; allez découvrir un spectacle de fille humoriste!

Commentaires

  1. Assurément qu’une femme peut être très drôle et bien plus qu’un homme parfois. Heureusement pour les hommes, ils s’ennuieraient!!!!Si un spectacle d’humour est fait avec talent et intelligence, une femme peut aussi bien construire ses shows sur n’importe quels sujets.Autodérision de la femme, dérision de l’homme, sujets plus sensibles, politique, etc………….Tout le monde A un droit de mot à dire!!!!! Pas de plancher ni de différence.

    • Le problème est que ce plancher collant existe encore. Alors , il faut un petit coup de pouce de la part des femmes pour encourager les filles humoriste. Comment donner ce coup de pouce? En allant voir les shows de filles! Qui iras-tu voir? C’est vrai qu’il y a des filles a aller vopir en ce moment qui ont un humour decoiffant!
      Merci pour ton commentaire Geraldine!

Répondre à Annuler la réponse.

*